OPENBIM

openBIM

Qu’est-ce que le BIM ?

Le BIM (Building Information Modeling) n’est ni une technologie, ni un logiciel, ni un procédé, ni un objet industriel, ni un label, ni une norme… Le BIM est une méthode de travail basée sur la collaboration autour d’une maquette numérique, lieu de convergence de tous les savoirs, de toutes les compétences et expertises, de la conception d’un projet à sa réalisation et à sa gestion, tant en terme de conception que de production, de gestion, d’analyse et de partage que de productivité, d’optimisation des coûts et de rentabilité. Dans un processus de conception BIM, tous les acteurs d’un projet de construction utilisent la même maquette, initialement conçue par l’architecte, tout au long du cycle de vie des ouvrages ; ils en exploitent les informations dont ils ont besoin, et parallèlement, ils enrichissent la maquette de nouvelles informations.

La maquette numérique est actualisée tout au long de la vie de l’ouvrage, de sa conception à sa construction, de sa livraison à sa déconstruction. Au-delà d’un simple modèle 3D, en véritable base de données 3D, la maquette numérique rassemble et synchronise en temps réel toutes les informations, toute la documentation d’un projet (plans, coupes, façades, données techniques, composants, caractéristiques structurelles, économiques, etc.) qu’elle permet de concevoir, d’assembler, de quantifier et de représenter en 3D, dont elle simule les comportements et interactions… de voir le tout pour en comprendre les moindres détails.

L’origine du BIM

Nous sommes en 1975, en Hongrie… deux jeunes ingénieurs, Gabor Bojar et Istvan Tari, travaillent à l’Institut National de Géophysique à la création d’un langage informatique qui permette de modéliser les terrains en 3 dimensions et de décrire très fidèlement tout objet tridimensionnel. C’est ainsi qu’est né le GDL (Geometric Description Language). Gabor Bojar et Istvan Tari quittent alors l’Institut et deviennent consultants en modélisation des tuyauteries et de détection des collisions.

En 1982, ils décident de se réorienter vers un nouveau marché particulièrement concerné par la modélisation en 3D : l’architecture.
Un premier logiciel voit bien vite le jour, il s’appelle ArchiRadar, puis c’est l’avénement d’ARCHICAD et la création de la société éditrice Graphisoft dés 1984 !

La détection des collisions est un des critères majeurs du BIM ? ARCHICAD le pratique depuis son origine, sans jamais y déroger. Le Virtual Building (TM) qui place la maquette numérique unique au cœur de la conception du projet, inventé par ces ingénieux ingénieurs en 1995, puis TeamWork qui optimise le travail collaboratif et, plus récemment, le Serveur BIM, l’illustrent encore, 20 ans plus tard. Pionnier des logiciels de conception architecturale orienté objet, ARCHICAD est toujours premier.